LA FEMME DE LA PLAQUE ARGENTIQUE

 

--- en production ---

 

un film de  Kiyoshi Kurosawa

Scénario de Kiyoshi Kurosawa sur son idée originale

Adaptation française en collaboration avec Catherine Paillé et Eléonore Mahmoudian


interprètes : 

Tahar Rahim, Constance Rousseau, Olivier Gourmet

Malik Zidi, Mathieu Amalric
 

SYNOPSIS

 

Quand, il y a plus de 170 ans, un certain Daguerre mit au point le procédé photographique qui porte son nom, les rumeurs eurent tôt fait de circuler : ces étranges images, à la fois extrêmement précises et flottantes, contenaient-elles une part de l'âme du sujet photographié ? Poser pour une prise de vue en daguerréotype revenait-il à céder à l'image une part de son être ? A devenir petit à petit un fantôme ?

 

 

Pour Jean, jeune chômeur d'aujourd'hui, ces questions sont risibles et grotesques. Lorsqu'il devient l'assistant de Stéphane Hegray, ancien photographe de mode passionné de daguerréotype, il ne s'attend pas le moins du monde à croiser des fantômes. En revanche, il tombe amoureux de Marie, la fille de Stéphane, et imagine vivre avec elle une belle vie faite de simplicité et d'ordinaire.

 

 

Mais que les fantômes existent ou non, Stéphane est hanté par une douleur profonde, par une perte dont il n'a pas fait le deuil : celle de Denise, sa femme. Denise se manifeste-t-elle en Marie ? Marie elle-même est-elle un fantôme animé par un désir de vengeance ? Quels pouvoirs malfaisants ont ces visages, fixés pour l’éternité sur les plaques argentiques ?

 

Quoiqu’il en soit, Jean va devoir faire avec une réalité complexe et parfois effrayante…

 

Le projet se développe avec l’aide au développement du CNC

ainsi que celle des PROCIREP et ANGOA

 

 

Co-productions déléguées :

FILM-IN-EVOLUTION et Les Productions BALTHAZAR 

co-production japonaise : Bitters End

co-production française : ARTE France Cinéma

 co-production belge : Frakas Productions